L’EQUIPEMENT D'INFIRMIER WWI
1ere partie

WWI EM'S MEDICAL EQUIPMENT

PART 1

UPDATE 28/02/06

 

Tenue de campagne d’un enlisted man de l’Hospital Corps vers 1908.

 

L’équipement de l’infirmier jusqu’en 1914 se compose en plus de l’équipement individuel M1903 :

- d’une musette « Hospital Corps Pouch » contenant le matériel médical.
- d ’un modèle spécifique de Bolo : « Hospital Corps Knife Model of 1905 ».
- du ceinturon en cuir M1904 « Enlisted Saber Belt » spécialement modifié pour le Medical Corps.

 

 

Photo tirée du manuel "Hospital Corps" illustrant la fabrication d’un brancard de fortune avec un fusil, à noter la musette medicale.

 

L’Hospital Corps Pouch est une musette servant au transport du matériel nécessaire au soin des blessés. Cette musette, à peine modifiée depuis son adoption en 1888, est munie d’une large sangle en toile fixée à des anneaux rivetés sur des renforts de toile sur l’arrière de la musette. Le rabat ferme par une patte en cuir. Sur l’avant, une plaque portant le caducée et les lettres US est apposée, surmontée d’une croix rouge imprimé sur le tissu.
A l’intérieur, la paroi du fond comporte 4 compartiments destinés au rangement des différents articles réglementairement transportés.
À l’intérieur du rabat est imprimé la liste des éléments devant prendre place dans la musette.

 

Musette infirmier de face
Musette infirmier de dos

 

Musette infirmier, vue de l'intérieur avec les compartiments.

 

Le contenu est le suivant:


- une trousse à instruments, en cuir (ancienne version) ou en toile (nouvelle version). Elle contient : des épingles droites, des épingles de sûreté, une paire de ciseaux et des pinces à pansements (dressing forceps).


- Un rouleau de treillis pour attelles, d’une longueur de 1 yard.

- un flacon en verre, gainé de cuir et fermé par un bouchon à visser, en métal. Il s'encastre dans un fond métallique pouvant servir de gobelet.Le flacon contient un esprit aromatique d'ammoniaque, un liquide jaunâtre utilisé comme stimulant respiratoire et circulatoire.

- un garrot et un couteau de poche muni d'une lame normale, d'une lame scie et d'un tire-bouchon.


Dans l’ordre au fond.

- Une bobine de sparadrap
- 4 paquets de compresses de gaze
- 4 paquets de pansements premiers secours

Par-dessus.

- 6 rouleaux de bandages.

Par la suite, une bouteille vide et un paquet de badigeons d’Iodine seront ajoutés.

Flacon.
Couteau.

La musette se porte réglementairement sur la hanche droite, la sangle arrière étant passée sous le ceinturon afin d’éviter le ballottement de la musette pendant les mouvements.

 

L’Hospital Corps Knife

 

Photo du manuel : Soldats montrant les techniques de brancardage, noter l’Hospital Corps Knife au ceinturon. .

 

L’équipement de l’infirmier est complété par une machette spécifique dénommée « Hospital Corps knife ». Cet outil, comparable au Bolo M1909 de l’infanterie, s’en distingue par sa lame arrondie. Cette caractéristique est destinée à montrer que l’on n’a pas affaire à une arme, interdite par la convention de Genève, mais bien à un outil.

Cet outil est en fait destiné à la fabrication de brancards de fortune, d’attelles, voire à l’aménagement d’abris pour les blessés.

Le premier modèle comporte un fourreau doté d’un passant en cuir, s’adaptant au ceinturon en cuir modèle 1904.

Bolo 1er modèle, vu de face.
Bolo 1er modèle, vu de dos.

 

Bolo 1er modèle, détail du marquage du fourreau.

 

A partir de 1909, les fourreaux recevront à la place du passant en cuir, la pince commune à tous les équipements de l’époque. Le renfort en laiton de la chape est dans le même temps agrandi, afin de recevoir la pince, et sa forme change, une pointe venant suivre la courbure de la garde.

 

Bolo 2e modèle

 

Les fourreaux sont fabriqués par Rock Island Arsenal, et les machettes par la Springfield Armory. Le numéro de série apparaît sur une face, l’année de fabrication sur l’autre. A partir de 1907, la grenade de l’Ordnance Corps et les initiales SA de la Springfield Armory sont ajoutées.

Photos de la lame, fabriquant "Springfield Armory".

 

 

Le ceinturon en cuir M1904 « Enlisted Saber Belt ».

 

Contrairement aux autres soldats de l’US Army, le ceinturon M1904 fait partie de la tenue de campagne du Médical Corps et à partir de 1907, deux œillets sont rajoutés pour l’emport de la pochette à pansement. (L’idée d’utiliser un passant à cet effet n’apparaîtra que plus tard)

Ceinturon M1904

 

À partir de 1912, le Pistol belt du même millésime sera employé comme ceinturon pour le port de l’outil. Le reste de l’équipement est du modèle M1903/07 classique jusqu’en 1910

Si l’équipement médical est entièrement revu en 1914, l’ancien équipement sera encore porté durant le 1er conflit mondial. En effet, à la déclaration de guerre, de nombreuses unités de la Garde Nationale sont encore dotées de cet équipement. Quant aux stocks encore existants, ils serviront de palliatif en attendant la fabrication du nouvel équipement en nombre suffisant.

Bibliographie : "Drill Regulations and Outlines of first Aid for the Hospital Corps", 1908.

Article : Philippe Moscatto