LES POCHETTES A MUNITION DE L'US ARMY

US ARMY AMMUNITION POUCHES

1910-1930

(PISTOL .45, REVOLVER .45)

 

Pochette en cuir M1912, pour deux chargeurs de Colt 45, avec pression type aigle sans rebord, marquée " ROCK ISLAND ARSENAL 1914, T.C.C. ". Cette pochette est adoptée pour le ceinturon "Garrison Belt" en usage dans la cavalerie pour les officiers et les hommes de troupe, ainsi que pour les officiers d’état major et des services.

 

   

Pochette en toile M1912, pour deux chargeurs de Colt 45, avec pression aigle sans rebord, marquée " MILLS, 1914". Adoptée pour la "Pistol Belt M1912", la "garrison Belt M1910" en toile de l’Army, le ceinturon cartouchière M1910 pour troupes montées, et le ceinturon de cavalerie M1912.
Les ceinturons sont toujours livrés avec leur pochette et forme donc un ensemble.




   

Pochette en toile M1912, pour deux chargeurs de Colt 45, avec pression aigle à rebord.

Après 1914, les boutons pressions ont un rebord, et la fabrication mills adopte un tissage d’une pièce avec le fronçage caractéristique à ce fabricant en bas des poches.
Autour de cette date, il est décidé d’ajouter une pression de liaison entre la Pistol Belt et le dos de la pochette afin d’éviter que celle-ci ne glisse.
Cependant, les pochettes destinées aux autres modèles de ceinturon continues à être produites sans pressions.

Le fabricant "Russel" va produire des ceinturons cartouchière de cavalerie M1912, avec sa propre version de la pochette. Celle-ci est reconnaissable à son fronçage peu prononcés au bas des poches et elle ne posséde pas de pression au dos.

   

Pochette en cuir M1912 pour deux chargeurs de Colt 45, avec pression aigle sans rebord. Achat personnel pour officier.

   

Pochette en toile M1912, pour deux chargeurs de Colt 45, marquée " Dec. 1918 MILLS, PAT. JULY 16-87 OCT 22-18". En 1917, les pressions aigle sont abandonnées au profit du modèle "Lift-The-Dot", et la couleur devient beige. La pression au dos, lorsqu’elle existe est dorénavant du modèle " UNITED CARR". Cette pochette est fabriquée jusqu'en 1919.

On trouve certaine de ces pochettes reteintées de couleur vert foncé pour une utilisation lors guerre de Corée. La production ayant été trés importante, il est encore façile de nos jours de trouver des exemplaires à l'état neuf.

Un petit papier present dans les pochettes, rappelle qu'il faut entretenir sa pochette pour éviter un incident de tir du à des chargeurs en mauvais état.

 

   


" Russel" produit lui aussi une pochette identique, en gardant les bas de poches caractéristiques à ce fabricant.

   

Pochette en toile M1912, pour deux chargeurs de Colt 45, marquée " R.H. LONG 4-18".

En 1918, de nombreux fabricants seront contactés pour produire cette pochette, redessiné pour l’occasion et parfois nommée M1918. En effet, seul "Mills" et "Russel" étant équipés de machine pour le coton filé, le modèle est re-spécifié pour une fabrication en grosse toile.

Le rabat devient arrondi, afin de permettre la pause d’un ourlet de renfort compensant ainsi le manque de tenue de la toile.
A noter que l’on trouve des fabrications "L.C.C." sans pression aux dos fournies avec la version M1918 du ceinturon cartouchière pour troupes montées.


Tous les fabriquants produiront le même modèle
Les contractants répertoriés sont "R.H. Long Co." ; "Plant Bros & Co" ; "L.C.Chase & Co" ; "Liberty Durgin Inc." ; et "F.S.F
".

   

Pochette M1921 en cuir marron , pour deux chargeurs de Colt 45, marquée " Q.M.C, JEFF. 1922, H.E.K." ou "U.S. J.Q.M.D. 1947, E.N.S". Fabriquée dans cette couleur jusqu'en 1956, ou tous les cuirs passent en couleur noire.

 

Pochette en toile M1917, pour six clips de 3cartouches de calibre .45 de revolver , marquée " R.H. LONG 10-18" ou "Gregory & Read Co."

La production de pistolet automatique ne suffisant pas, le revolver est reintroduit en 1917.

 

 

 

 

Pochette en toile type M1912 de fabrication Canadienne, pour deux chargeurs de Colt 45, avec pression "anglaise", marquée " MILLS, 1914". et de la Broad arrow dans le C.

L'armée Canadienne acheta en 1914 pour ses troupes en partance pour la France, 5000 pistolets automatique Colt .45 dans leur version dite "commerciale", ils seront utilisés jusqu'en 1945.

L'armée Canadienne acheta en même temps des étuis d'arme et des pochettes chargeurs de fabrication "MILLS".